mardi 9 février 2016

sur de la soie orange

de la broderie au point de tige, uniquement du point de tige. 5 coloris de moulinés nuancés, brodés en deux fils, plutôt ton sur ton. Je ne voulais pas trop de contraste.
 
 
photos au flash qui rendent le fond moins terne

Pour un coussin probablement, mais je ne sais pas encore comment je vais le monter. 

vendredi 5 février 2016

A l'heure du thé

on sort ses sous-mugs pour protéger sa table.
D'abord une théière anglaise
 quiltée en suivant le motif de la fleur
Puis une plus moderne (la photo aussi est moderne avec son floutage artistique OUPS !)
 quiltée en spirale.
Les dos sont dans le même tissu que l'anse. Inspirée par une photo vue sur Pinterest, j'offre un sous-mug à une collègue, elle choisira, je garde l'autre pour moi, pour le bureau.

mercredi 3 février 2016

Au fil des mois - septembre

Le ouquinde dernier, je ne me suis pas contentée d'admirer mes cadeaux, j'ai aussi pris à cœur de rattraper une partie de mon retard sur ce projet de livre textile initié par Roxane. Donc, complètement hors saison, chez moi, c'est la rentrée des classes dans l'école sous les pommiers.
Mais avez-vous vu l'heure ? 4h, l'heure de la sortie ( l'heure de la sortie ie, ça me rappelle une chanson qui remonte à mes années de primaire), vite on jette son cartable dans un coin et on sort son ballon ou sa corde à sauter et on se dépense après cette journée passée assis sur les bancs de l'école sans trop pouvoir s'agiter.
Les enfants de ma page ont bien de la chance d'avoir une école au milieu du verger. La mienne était en ville
Et voilà la onzième page. Il en reste une à confectionner, août. J'y réfléchis, je la bricole et je vous montre, dans pas trop longtemps, j'espère ;o)

lundi 1 février 2016

C'est Noël à nouveau

Viviane est une petite rusée, elle a trouvé le moyen de m'adresser un paquet bien rebondi, à moi qui n'ai pas d'adresse postale.
Comme j'ai été gâtée ! Un joli chèche douillet et mousseux pour me réchauffer dans ce pays qui n'existe presque pas, mais où il fait un froid de canard. Un carnet à mots de passe pour que je ne les égare plus chaque fois que je change d'ordinateur. En voilà une idée qu'elle est géniale !
Un porte-calepin que Viviane a conjugué au plus que parfait. Un vrai travail d'orfèvre... euh... de relieur professionnel et une des ces jolies cartes anciennes rebrodées que j'avais tant admirées quand elle les avait réalisées. Elle n'est pas d'aujourd'hui ! ça fait combien de temps qu'on n'affranchit plus les cartes postales à 5 centimes ?
 Une petite cousette finement brodée dont je ne révèlerai pas le secret ;o)
Et une belle idée à prendre pour offrir des boutons : ils sont glissés dans une pochette cristal avec une photo ancienne. Les mariés ont l'air si heureux, j'espère qu'ils le sont restés longtemps. Il y avait aussi des gourmandises, mais je ne voudrais pas que vous preniez des kilos rien qu'à les regarder, alors je ne les montre pas ;o)
Mille mercis Viviane et bravo pour ton opiniâtreté ;o) Je suis finalement ravie d'avoir été si gentiment gâtée. 

vendredi 29 janvier 2016

Plaid hexies (9)

Oh ! ça fait bien longtemps que je n'ai pas donné de nouvelles du plaid. Forcément, il n'y avait rien à en dire. J'ai relancé la machine et voilà une toute petite avancée.
Voyez par rapport à la dernière fois.
Pas de quoi faire les pieds au mur, mais l'important était de remettre ça en route. Je suis bien repartie sur la durée... du moins je l'espère ;o)

mercredi 27 janvier 2016

Pour en finir avec Noël

pour cette saison du moins, j'ai monté dimanche ce petit cerf brodé pendant mes vacances de fin d'année.
C'est un modèle de luli que j'ai brodé sur du lin gris à pois blanc et monté en un petit coussin de saison. Le dos est en coton gris étoilé.
Et voilà une petite touche personnelle pour animer ce meublé tristounet où j'habite.

lundi 25 janvier 2016

Le grand déballage - 9

Aujourd'hui, la dernière des petites bricoles bidouillées en guise de cadeau de Noël.
Une trousse à aiguilles inspirée de celles que j'avais vues chez Cécile Franconie.
 On va la déplier petit à petit
 
Et enfin complètement dépliée (avant que la dernière couture ne soit fermée, d'où les bords effilochés qui font un peu négligés), intérieur avec 8 poches pour classer les paquets d'aiguilles et extérieur.
Chaque poche est séparée de sa voisine par un galon (croquet le plus souvent) rebrodé. En avant pour les détails de l'intérieur. Je ne vous détaille pas les points, vous les reconnaîtrez.
 

L'extérieur est formé d'une bande de 8 tissus différents, rebrodés, ornés de galons dont quelques galons vintages (Françoise reconnaîtra peut-être ceux qu'elle m'a offerts)
 
 
Les trois motifs de fleurs brodées ont été inspirés (diminués en taille et par conséquent simplifiés) de "Jardin secret" de Cécile Franconie
Un exercice que je recommencerai volontiers quand j'aurai trouvé une autre gamme de couleurs qui me conviendra. Peut-être plus osée ;o) Quand je brode pour les autres, je me retiens souvent par peur de choquer ^o^

vendredi 22 janvier 2016

Le grand déballage - 8

Pour une couturière respectable et une grande listière devant l'éternel, un petit carnet pour noter les listes de ses envies.
Couvert d'un tissu à pois brodé au mouliné
le carnet aux pages vertes est doublé d'un tissu délicatement fleuri et fermé d'un bouton fleuri lui aussi.
J'espère que le carnet contiendra assez de pages pour les listes de l'année ;o)

mercredi 20 janvier 2016

le grand déballage - 7

puisque nous étions, juste avant la neige, dans une série rouge et bleue, juste un petite chose que j'avais tout de même pris la peine d'emballer. Oh ! beaucoup plus sage que ce que j'ai montré sur mes trois derniers billets. Quelque chose de très classique. D'ailleurs à la lecture de vos commentaires, (merci les filles de me suivre) je crois que pour ce qui est des cadeaux, je m'en tiendrai désormais à du classique et que je garderai pour moi mes expérimentations qui, sur un plan purement esthétique, je vous le concède, ne sont pas toujours dans la ligne communément admise ;o)
j'ai récupéré un petit bout d'un assemblage de tissus avec cette petite broderie au point d'épine qui restait d'un ouvrage de Noël dernier
 
 et j'en ai fait une manique à laquelle j'ai adjoint sa cousine pour faire la paire.
 

dimanche 17 janvier 2016

Journal textile 2016 - page 2

De la neige sur Pristina. Elle était joliment tombée déjà en tout début de mois et j'avais commencé une nouvelle page dans la foulée de la première de ce journal textile initié par Nadine. Et puis redoux, la neige a fondu et j'étais moins motivée.
Il neige à nouveau depuis la nuit de vendredi à samedi, la couche est bien épaisse et j'ai ressorti ma page pour la terminer.
J'ai commencé par préparer un fond blanc de blanc en étalant quelques fils sur une couche fine de ouate synthétique et en les couvrant d'un intissé hydrosoluble. Puis j'ai fixé le tout ensemble en piquant  dans tous les sens à la machine.
Après un bon bain et une longue douche pour diluer l'hydrosoluble et après séchage, j'ai appliqué quelques petits bouts de lainage pour figurer les toits enneigés, je les ai soulignés de fil d'argent et j'ai parsemé mon fond d'étoiles de neige avec ce même fil brillant.
J'ai eu un peu de mal à faire des photos, le monochrome blanc ne passe pas très bien. 
Pour finir la page et pouvoir la glisser dans le livre dont je ne manquerai pas de faire la couverture très bientôt, je l'ai doublée/encadrée d'une toile découpée dans un drap ancien.
Parce que c'est un journal, j'ai décidé d'en dater les pages et de les accompagner de quelques mots.
Pour cette deuxième page, un vers d'un poème d'Alfred de Vigny "la neige", justement.
Dans la foulée, j'ai fait subir le même traitement à la première page, doublure de cotonnade noire rebrodée d'une petite phrase pertinente et datée.