mercredi 15 mars 2017

Skopje 4

Nous allons terminer cette visite de Skpoje par une promenade dans la partie ethnologique du musée historique. Je vous épargne la partie purement historique qui n'était pas très explicite (je ne comprends malheureusement pas le macédonien, ne déchiffre qu'avec peine l'écriture cyrillique et il y avait très peu de traductions en anglais).
Un joli petit cabinet marqueté d'os et de nacre :
Des tapis
 tissés sur un métier de ce type
En guise de clin d'oeil, une tricoteuse
La partie qui m'intéresse toujours est celle consacrée aux textiles et notamment aux vêtements. J'ai pris peu de photos, les objets étaient à l'abri de vitres (pas toujours propres) et le musée était très mal éclairé (ampoules mortes entre autres ;o) ) Mais si vous avez l'occasion de vous promener dans cette région des Balkans occidentaux, la visite vaut le détour, je vous la recommande. Le musée est très riche en costumes, la collection est vraiment impressionnante.
Un costume masculin macédonien avec la fameuse jupette plissée.
Des costumes féminins. Vous pouvez agrandir les photos et remarquer les énormes boucles de ceinture. 
 
des bordures richement brodées, un gilet de laine
Zoom sur les ceintures et les broderies. Une ceinture perlée sous la ceinture de métal.
remarquez les bordures d'oya sur les manches, on sent l'influence ottomane
 Détail d'une ceinture en perles et boucles de ceintures plus chics en nacre gravée.
Il y avait aussi beaucoup d'exemplaires de chaussettes tricotées et rebrodées, très semblables à celles que j'avais pu admirer en Albanie.

5 commentaires:

  1. jolis costumes richement décorés, merci de ton partage

    RépondreSupprimer
  2. des superbes broderies et des bijoux Imposants ! la mode vestimentaire aujourd'hui n'a rien à voir ... même les jours de fête !

    RépondreSupprimer
  3. Tout ceci ressemble étrangement au folklore grec.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ARYM/FYROM, ce n'est jamais que le nord de la Grèce ;-) Il fut un temps où les frontières étaient vraiment poreuses, voire n'existaient pas réellement, et où ça ne choquait personne.

      Supprimer
  4. Merci pour cette visite! C'est très intéressant!

    RépondreSupprimer

Merci, c'est très sympa de laisser une trace de ton passage